Le Registre

La reliure de registre est employée dans des cadres très variés. Un premier étant la conservation de documents d’administrations. En voici quelques exemples.

Il s’agit ci-dessous d’archiver des brochures périodiques.


Les trois volumes ci-dessous sont intégralement manufacturés. La taille et la qualité du papier, la taille du registre, sa solidité, sa couvrure (ici en toile), le choix des gardes couleurs … sont adaptables à l’infini.


Détails d’un volume relié selon la méthode « doubles cartons ». Elle offre une très grande solidité et permet quand même une ouverture à 180° pour de gros volumes sans que le dos ou la couture ne soient endommagés.


La reliure de registre peut également être employée à d’autres fins que le classement administratif. Si le volume à relier est de grande taille (atlas…) ou d’épaisseur trop importante (catalogue, album photo…), c’est ce type de reliure qui sera le plus approprié. Qu’ils soient en toile ou en cuir, les registres permettent, comme toutes les formes de reliure, la présence de décors.


Numéro spécial du CCI (Centre de Création Industrielle), revue éditée par le Centre Georges Pompidou. « Les Chemins du Virtuel », 1989